Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’ai eu l’idée, un beau jour, de faire ma propre viande hachée. En fait, l’idée a commencé à germer en moi depuis pas mal de temps, car j’avais entendu des choses horribles sur les steaks hachés tous prêts que l’on nous vend dans le commerce.

Mais tout d’abord, avez-vous vu tous ces reportages ou vidéos sur la viande, que l’on nous fait consommer ? Oui, tenez par exemple, ce reportage où un homme, dont on avait masqué l’identité, démontrait comment était faite la remballe des viandes. Ou comment, avec des restes de viandes avariées, on pouvait faire des merguez belles (en apparence) et alléchantes. Berk ! Berk ! Berk ! Et reberk !

Et bien, ces histoires ne concernent, malheureusement, pas que le réemballage des viandes ou la fabrication de merguez. Car elles concernent aussi la viande et les steaks hachés du commerce. Ainsi, des personnes, qui ont travaillé dans la boucherie, ont témoigné des pratiques peu ragoûtantes qui se font dans le milieu. Et j’ai moi-même entendu, de la bouche d’un ami qui livrait de la viande dans un restaurant, que le chef cuisinier n’avait JAMAIS jeté ne serait-ce qu’un gramme de viande. Et pourtant, cet ami m’avait assuré qu’il avait déjà vu dans ce restaurant, des stocks de viandes avariées !!

Et la goutte qui a fait déborder le vase, c’est le jour où j’ai vu une vidéo sur facebook qui montrait un ÉNORME broyeur qui servait à broyer des vaches ENTIÈRES !! Oui, vous avez bien entendu, car tout y passait : tête, corps, pattes, sabots, queue, … Un truc de dingue !! Je ne savais même pas qu’un tel engin existe et que de telles pratiques non plus.

Bref, vous l’aurez compris : prudence et méfiance ! La viande est une denrée tellement chère et précieuse que les industriels et les commerçants s’ingénient à nous tromper sur la marchandise. Quand ce n’est pas des vaches de réforme, c’est des steak hachés lestés avec de l’eau ou à base de protéines végétales ou encore de morceaux les moins nobles de la vache (presque les déchets quoi).

Et que dire des nombreux scandales sanitaires où des steaks hachés ont été mis en cause, car ils étaient contaminés par l’escherichia coli ? D’ailleurs, un documentaire sous forme de film a été diffusé au Etats-Unis pour dénoncer l’industrie de la viande bovine. Ainsi, la cadence de travail y était si infernale que des matières fécales se mélangeaient à la viande, à un certain stade de la chaîne de fabrication de steaks hachés. « Il faut bien faire cuire vos steaks hachés ! » qu’ils disaient ! Ah bah oui tiens, tu m’étonnes !

Alors mes chéris, aujourd’hui, nous allons voir comment hacher sa viande soi-même. Parce que c’est bien meilleur et qu’au moins, on sait ce qu’on y met. De plus, vu le prix des steaks hachés, on économiserait beaucoup à les faire nous-même. Et enfin, vous verrez que c’est facile et rapide à faire. Alors pourquoi hésiter plus longtemps ?

Alors c’est parti !! A nous les recettes avec de la viande hachée : moussaka, chairs à saucisse, boulettes de viandes, steaks hachés, hachis parmentier, lasagnes, … !!!

COMMENT HACHER SA VIANDE SOI-MÊME


Tout d’abord, sachez que vous pouvez hacher n’importe quel type de viande. Que ce soit du bœuf, de la volaille, du porc ou même du poisson. De plus, vous pouvez hacher soit de la viande crue, soit de la viande cuite (par exemple, les restes du poulet rôti du dimanche pour éviter le gaspillage).

Viande bourguignon
Viande bourguignon

Cependant, ici, nous allons plutôt parler de la viande de bœuf. Je ferais, peut-être, d’autres articles sur la manière de hacher les autres types de viande, mais cela dépendra de vos demandes et de vos besoins chers lecteurs. 😉

Ensuite, quel morceau de viande pour faire du steak haché me demanderiez-vous ? Vous pouvez, tout à fait, hacher n’importe quelle partie du bœuf du moment qu’il y a de la viande. C’est-à-dire que si vous arrivez à séparer la viande de l’os et à retirer tous les nerfs et les tendons, alors vous pouvez hacher la viande. Mais attention toutefois, car plus il y a de parties indésirables (os, nerfs, tendons, gras, …), et plus vous perdrez du temps et de l’énergie à fabriquer votre haché de viande. Parce qu’il faudra préparer la viande en amont avant de la hacher dans votre appareil. Et oui, tout le monde n’a pas la super broyeuse qui permet d’engloutir le bœuf en entier comme je vous avais raconté plus haut. Mdr !

C’est la raison, pour laquelle j’affectionne, tout particulièrement, la viande à bourguignon du commerce. Premièrement, parce qu’il n’y a plus d’os et qu’il y a peu de gras ou de nerf. Du coup, je pourrais presque la hacher telle qu’elle sans avoir besoin de la préparer d’abord. Deuxièmement, c’est une viande de 2e ou 3e catégorie et donc moins chère (en effet, ce serait du gâchis que de hacher du filet ou du faux-filet). Et enfin, troisièmement, c’est la viande la plus facile à trouver dans le super marché où je fais mes courses habituellement.

Et enfin, sans entrer dans les détails, sachez que l’appareil que vous utiliserez compte beaucoup également. Pourquoi ? Parce que plus l’appareil est performant tant en technologie qu’en puissance, et moins vous perdrez du temps ou vous vous fatiguerez. Ainsi, vous pouvez trouver, dans le commerce, différents types de hachoirs à viande : le hachoir manuel (en métal, avec la manivelle et le système de vis sans fin), le hachoir électrique (sans manivelle et qui marche à l’électricité), l’adaptateur de hachoir (à emboîter sur le bloc-moteur de votre robot électroménager) et le robot de cuisine avec des lames qui peuvent hacher la viande.

J’aimerais, également, ajouter que l’on peut aussi hacher sa viande, soit manuellement, soit avec des couteaux, soit avec un thermomix ou un mixeur (blender). Oui, oui, vous avez bien lu : avec le mixeur que vous utilisez pour faire du jus ou des smoothies. D’ailleurs, j’ai tenté l’expérience et j’en parlerai dans mon prochain article. Par contre, si vous me demandez comment hacher sa viande au thermomix, je suis désolée, mais je n’en possède pas pour le moment. Et enfin, quant au hachage de viande à l’aide, uniquement, de couteaux et d’un peu d’huile de coude, et bien je pense aussi en faire un autre article plus tard. Alors, restez à l’affût chers lecteurs. 😉

Bon maintenant que tout est dit, nous allons, tout de suite, aborder le vif du sujet. En d’autres termes, nous allons voir la préparation du haché de boeuf.

PRÉPARATION DE LA VIANDE HACHEE MAISON

PRÉPARER SON HACHOIR À VIANDE

Hachoir à viande
Vérifiez que votre hachoir soit bien propre

Vérifiez que votre appareil est bien propre et ne présente aucun résidu issu d’une utilisation antérieure. En effet, la viande est une denrée à manipuler avec beaucoup de précautions pour éviter toute contamination bactérienne et microbienne. De plus, le fait de la hacher va augmenter la surface de contact avec les éléments de l’environnement extérieur (plan de travail, lame et paroi du robot, …). Par conséquent, le risque de contamination par les bactéries et les microbes va augmenter également. D’ailleurs, ce serait, paraît-il, la raison pour laquelle les attendrisseurs sont désormais interdits, car les bactéries de surface vont, immédiatement, pénétrer au coeur de la viande.

Ensuite, il serait bon, également, que vous refroidissez les éléments de votre hachoir (lame, bol, le hachoir lui-même si c’est un hachoir mécanique, …) dans le congélateur, et ce, pour plusieurs minutes. Car c’est aussi pour réduire les risques de contamination.

Eléments de hachoir à viande
Faites refroidir les éléments de votre appareil dans le congélateur

PRÉPARER LA VIANDE À HACHER

Préparez votre viande. C’est-à-dire, lavez-la et enlever toutes les parties indésirables comme l’os, les nerfs, les tendons, le cartilage, le tissu conjonctif, … Car, non-seulement, vous ne pouvez pas les manger, mais en plus, ils risquent d’endommager votre appareil. Par exemple, les nerfs, qui sont hyper durs à mastiquer, peuvent aussi s’enrouler autour la lame de votre appareil ou fatiguer le moteur électrique. Vous pouvez, également, enlever, totalement ou partiellement, le gras de votre viande. Toutefois, sachez que le gras est nécessaire afin que la viande se hache mieux et cuise mieux par la suite. Sans parler du goût. Oui chers lecteurs, le gras n’est pas forcément votre ennemi.

Ensuite, découpez votre viande en petites lanières si vous utilisez un hachoir mécanique, afin de l’alimenter plus facilement. Mais si vous utilisez un hachoir électrique, alors découpez-la en morceaux de 3 à 4 cm environ de tous les côtés. Vous n’avez pas besoin de faire des cubes parfaits, mais l’essentiel est que vous ne découpez pas votre viande en trop gros morceaux. Ici, il s’agit de faciliter le travail de votre appareil.

Préparer la viande
Préparez votre viande avant de la hacher

Et enfin, tout comme les éléments de votre hachoir, refroidissez votre viande pendant 20 à 30 min, afin de limiter les risques de contamination. En outre, ce sera plus pratique, car votre viande sera plus ferme (sans trop durcir non plus) et, du coup, se hachera plus proprement. De plus, le gras ne risquera pas de fondre trop rapidement lors du hachage.

COMMENT HACHER SA VIANDE ?

Hachez votre viande par petites poignées de 100 à 200 g. Cela évite à votre appareil électrique de chauffer trop rapidement et pire de casser, surtout s’il a une petite puissance. Et si vous utilisez un hachoir manuel, cela vous évite de vous fatiguer. Le hachage ne vous prendra que quelques minutes à peine.

Par ailleurs, ne surchargez pas votre appareil. La quantité de viande que vous pourrez hacher dépendra de la capacité en volume de votre appareil.

Haché de viande
Ne surchargez pas votre hachoir ou votre robot

Dans le cas où vous utilisez un robot de cuisine, préférez utiliser la fonction « pulse » et maintenez le bouton quelques secondes seulement à chaque fois. Vérifiez, régulièrement, la texture et la tenue de votre bœuf haché. Mais attention, ne hachez pas trop votre viande. Car sinon, elle va devenir une sorte de mixture pâteuse et ça gâcherai tout et ce serait dommage.

Et enfin, vous pouvez toujours vérifier qu’il ne reste plus de nerfs ou de parties indésirables dans votre haché de boeuf en « sondant » avec votre main. Cette dernière devant être bien propre bien sûr. Sinon, prenez une fourchette et « fouillez » dans votre viande qui a fini d’être hachée.

Après le hachage, vérifiez qu’il ne reste plus de parties indésirables (gras, nerfs, …)

CONSOMMEZ IMMÉDIATEMENT VOTRE VIANDE HACHÉE OU CONGELEZ-LA

Comment hacher sa viande sois-même
Faites une boulette

Vous devez tout de suite, soit consommer votre boeuf hachée, soit le faire congeler. Puisque, comme nous l’avons vu, plus haut, la viande hachée est extrêmement vulnérable aux contaminations bactériennes et microbiennes. Et donc, si vous ne la mangez pas tout de suite après, alors conservez-la au congélateur, car le froid va limiter le risque.

Congeler sa viande hachée
Aplatissez la boulette avec la paume de votre main et à travers le sac de congélation

Si vous décidez de la consommer plus tard, vous pouvez soit la congeler telle quelle, soit en faire des portions plus ou moins grandes et les congeler ainsi. D’ailleurs, voici une astuce pour les congeler d’une manière propre et pratique : faites une boule et mettez-la dans un sac de congélation ; puis aplatissez la boule à travers le sac et mettez-la ainsi au congélateur. Le fait de l’aplatir va rendre la congélation plus rapide et la décongélation plus simple et plus rapide aussi. Et enfin, le fait de congeler votre haché de boeuf en portions, va rendre plus pratique son utilisation. En effet, à chaque fois que vous aurez besoin de viande hachée, vous pourrez ne prendre que la quantité désirée.

Et quand tout ceci sera terminé, n’oubliez pas, bien sûr, de nettoyer minutieusement votre appareil pour la prochaine utilisation.

Steak haché surgelé
Vous pouvez aussi faire plusieurs boulettes sur du papier sulfurisé et dans un seul sac de congélation

Voilà, dorénavant, vous savez comment hacher votre viande vous-même et comment le faire proprement en évitant de mettre votre santé en danger. Toutefois, je dois vous avouer que, personnellement, même en ayant connaissance de toutes les précautions à prendre, il m’arrive souvent de ne pas respecter toutes ces règles à la lettre. Ainsi, par exemple, dès que je reviens des courses, soit je hache de suite ma viande et je la congèle directe, soit je mets ma barquette de viande dans le réfrigérateur pour la hacher, au plus tard, le lendemain. Et bien sûr, je zappe totalement le fait de faire refroidir mes outils de hachage. Bouuuuh !! Oui, j’en ai un peu honte, mais c’est parce que j’ai vraiment l’impression de manquer de temps parfois.

Nettoyez minutieusement votre appareil

Et voilà ! J’espère que cet article vous a plu et vous a aidé. Dites-moi dans les commentaires si vous faites vous-même votre propre viande hachée et comment vous le faites.