crevettes surgelées décortiquées
Crevettes décortiquées

Bonjour les cuisiniers en herbe … ou pas d’ailleurs. 😉 En effet, je pense que cet article pourrait intéresser même ceux qui savent déjà cuisiner ou qui ont une certaine expérience en cuisine. Et ce, même si cet article appartient à la catégorie « apprendre la cuisine ». Eh oui, il n’est jamais trop tard pour apprendre. Vous n’êtes pas d’accord ? 😉

Alors, aujourd’hui, nous allons voir comment préparer ou décortiquer des crevettes. Et plus précisément les crevettes roses (de taille moyenne) ou même les camarons ou gambas. Mais oui ces crevettes géantes des îles tropicales.

Par contre, je publierai sûrement d’autres articles sur la manière de décortiquer les petites crevettes grises ou les langoustines ou bien d’autres encore. 😉 Toutefois, cela dépendra de vos demandes chers lecteurs adorés. 🙂

Cependant, j’avoue, que de nos jours, il est tellement facile et tentant d’acheter des crevettes toutes prêtes du commerce. En effet, les commerçants ne sont jamais à cours d’idée pour toujours proposer des produits qui facilitent la vie des consommateurs. Ainsi, par exemple, au Supermarché, vous pourrez trouver : des crevettes cuites décortiquées, des crevettes surgelées déjà décortiquées, des crevettes roses décortiquées, des crevettes grises décortiquées, … Bref, il y en a pour tous les goûts.

Branchies papillon crevette
Préparer ou décortiquer des crevettes

Toutefois, laissez-moi vous dire ceci : il est toujours meilleur d’acheter ses crevettes FRAÎCHES, mais aussi avec leur carapace. Car c’est la carapace qui préserve toute la fraîcheur, le goût et les bienfaits nutritionnels de ce précieux crustacé.

Et donc, aujourd’hui, nous allons apprendre à décortiquer ces petits fruits de mer et vous allez voir, ce n’est pas si compliqué que cela. Pour ceux qui auront vraiment du mal, alors entraînez-vous un peu et cela devrait faire l’affaire.

Et … c’est parti !!

Comment préparer ou décortiquer des crevettes

Tout d’abord, il existe plusieurs façons, toutes plus ou moins originales, de décortiquer des crevettes. Cependant, nous n’allons voir que quelques manières, bien pratiques et bien rapides. Et peut-être que je parlerai aussi de quelques trucs et astuces à côté.

Par ailleurs, je tiens aussi à faire remarquer que l’on peut laisser ces petits crustacés tels quels et ne pas les décortiquer. Par la suite, chacun pourra décortiquer lui-même ses crevettes dans son assiette, soit avec ses mains, soit avec un couteau et une fourchette.

Oui, je sais, c’est un peu salissant et/ou pas pratique du tout, mais dans certaines recettes, c’est bien meilleur de laisser les crevettes avec leur carapace. Par exemple, lorsque vous les faites griller au barbecue, il est préférable de leur laisser la carapace, car la chair grillera moins vite et ne risquera pas de brûler ni de s’assécher.

D’ailleurs, il faut que je vous avoue un secret : lorsque j’étais célibataire et que je faisais des crevettes en sauce, je laissais volontiers leur carapace. Parce que j’adore décortiquer ces petites bêtes avec les doigts et sucer la carapace. Mais bien sûr, j’évite de faire ça en public, comme au restaurant ou chez des gens.

Et puis, un jour, chéri est arrivé dans ma vie et lui, il n’aime pas trop ça les carapaces dans son assiette. Alors, du coup, je dois enlever les carapaces lorsque je cuisine des crevettes en sauce. Mais parfois, je laisse une partie de la tête des crevettes pour donner plus de goût. Et comme ça, il n’a plus à se battre pour décortiquer ses crevettes, et il lui est beaucoup plus facile de sélectionner les « têtes » et de me les donner lorsque nous mangeons. Mdrrrr Lui et moi on se complète vraiment !

Ensuite, les crevettes se décortiqueront plus facilement si elles sont bien fraîches, qu’elles soient crues ou pas. Ainsi, je me rappelle d’une mésaventure qui m’est arrivé il y a quelques années. En effet, j’avais acheté, au marché, des crevettes déjà cuites. Elles étaient en promotion et coûtaient beaucoup moins cher que celles des super-marchés. Malheur ! J’aurais dû me méfier, car elles n’étaient pas fraîches du tout. Et comble du malheur, les carapaces étaient tellement collées à la chair qu’il était presque impossible de les décortiquer. Bouh ! Ça m’apprendra !

Idem, lorsque les crevettes sont trop cuites et que leur carapace collent sur la chair, il est très difficile de les décortiquer aisément.

Et pour finir, avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais rajouter que vous pouvez garder les têtes pour faire une sorte de court-bouillon ou un fumet. Vous en aurez, peut-être besoin, pour d’autres recettes. Personnellement, j’en utilise pour donner du goût à mes recettes de soupes, par exemple.

Enlevez la tête de la crevette

Avant toute chose, lavez et essuyez (avec du sopalin) vos crevettes si elles ont été achetées toutes fraîches. Sinon, décongelez-les si vous les avez achetées surgelées.

Ensuite, procédez crevette par crevette.

Ainsi, ôtez la tête de la crevette en tirant délicatement dessus. En d’autres termes, il vous faut tirer sur la tête tout en maintenant fermement le corps entre vos doigts. Mais n’écrasez pas non plus votre crevette sous vos doigts, car sa chair est tendre et délicate et vous risquez d’en faire une bouillie. Moi, ce que je fais parfois, c’est que je mets mes doigts sur le point précis où la tête et le corps se trouvent reliés et je sépare.

Tête crevette
Enlevez la tête de la crevette

Ensuite, vous pouvez, soit séparer totalement la tête du corps, soit enlever juste une partie de la tête, c’est-à-dire la partie dure du dessus et gardez la partie du dessous. Cette dernière est constituée, essentiellement, de branchies et des premières grosses pattes locomotrices.

Plus précisément, on appelle cela « le plexus » (réseau de nerfs, vaisseaux sanguins, …). Cela permet de donner plus de goût à votre recette et de plus, il est très facile de l’enlever dans l’assiette. En effet, il vous suffit de couper le plexus au couteau pour le séparer du corps de la bête.

enlever tête crevette
Ou bien n’enlevez que le haut de la tête et laissez le plexus de la crevette

Enlevez les anneaux de la crevette

Après que vous ayez enlevé la tête, ou du moins une partie, enlevez les anneaux de la crevette.

Si vous êtes débutant, il vous faut les enlever un par un, mais si vous êtes confirmé, alors vous pouvez enlever plusieurs anneaux d’un coup.

décortiquer crevette
Pressez le « ventre » pour décortiquer les anneaux (ici je ne peux tenir que d’une main)

Ainsi, commencez par le premier anneau, c’est-à-dire celui qui se situe juste sous la tête que vous venez d’enlever. Et non celui qui se trouve vers la queue, car c’est la dernière carapace.

Pour ce faire, tenez la crevette entre le pouce et l’index de vos 2 mains et placez-la d’une telle manière que vous avez le ventre en face de vous. Ensuite, avec vos doigts, pressez légèrement au milieu du ventre et ouvrez la carapace pour enlever l’anneau. Le geste se fait de l’intérieur vers l’extérieur. Moi, ce sont mes 2 pouces qui pressent sur le milieu du ventre pour ouvrir la carapace et l’ouvrir en grand vers l’extérieur.

décortiquer crevettes
Enlevez le premier anneau de la crevette

Ainsi, vous l’auriez compris, il faut décortiquer les anneaux en partant du centre (où se trouvent les pattes) vers l’extérieur.

Ensuite, procédez de la même manière pour les anneaux suivants.

préparer crevette
Décortiquer les autres anneaux de la crevette

A noter que la carapace et les petites pattes peuvent faire mal aux doigts. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des ciseaux spéciaux pour découper, au préalable, la carapace. Ce sont des sortes de pinces à décortiquer des crevettes et qui sont longues et fines.

Puis après, lorsque vous arrivez au dernier anneau, soit vous le laissez (c’est une autre manière de présenter la crevette), soit vous l’ôter. A noter que le dernier anneau s’appelle « la dernière bague » et la queue de la crevette qui l’accompagne s’appelle « papillon ». Ce sont les termes en cuisine.

décortiquer préparer crevette
Enlevez jusqu’à la queue (dernière bague ou papillon)

Et donc, pour la dernière bague, procédez de la même manière que vous avez fait pour décortiquer les autres anneaux.

Toutefois, si vous êtes un pro de la cuisine ou si vous êtes aguerri, alors tenez fermement le corps de la crevette d’une main et de l’autre, tirez doucement sur la dernière bague et vous devrez avoir la carapace qui part et la chair qui reste intacte.

D’ailleurs, je suis tellement habituée à décortiquer les crevettes qu’il m’arrive, parfois, de réussir à garder même l’infime partie de la chair qui se trouve jusque dans le papillon !

Ôter éventuellement l’intestin gris de la crevette

Bon, ceci est facultatif. Mais si vous n’aimez pas le boyau noir qui se trouve dans le dos de la crevette, alors dénervez-la.

Pour ce faire, après que vous ayez décortiqué le crustacé, faites une légère incision tout le long du dos. Juste ce qu’il faut pour pouvoir accéder à cette petite veine noire. Ensuite, à l’aide de la pointe de votre couteau, délogez-la et tirez délicatement.

intestin crevette
Entaillez le dos de la crevette
Boyau crevette
Découvrez la veine noire
veine_noire_crevette
Enlevez l’intestin avec la pointe du couteau
crevettes grises décortiquées
La crevette a été déveinée

Vous pouvez aussi ne pas entailler la crevette. Dans ce cas, enlevez la tête et tirez délicatement la veine jusqu’à ce qu’elle sorte totalement de la crevette. Cette technique est moins facile et demande de la pratique.

déveiner crevette
Vous pouvez aussi tirer la veine au niveau du premier anneau ou de la tête

Il existe aussi une astuce, si vous n’avez pas préalablement décortiqué la crevette. Dans ce cas, faites une petite incision au dos du crustacé. Et ceci, soit au niveau de la dernière bague, soit au niveau du premier anneau. Ensuite, avec un cure-dent, délogez l’intestin en piquant à travers le dos et faites-le sortir en tirant délicatement.

Ainsi, cette partie est parfois amère. Et je me rappelle que lorsque j’étais enfant, je détestais ça et j’enlevais consciencieusement cette sorte de veine noire. C’était assez fastidieux, mais ça en valait la peine. D’ailleurs, je me rappelle encore du regard amusé de ma mère à table.

Bah oui, je trouvais que ça croquait sous la dent, comme du sable, et c’était franchement désagréable !

Cependant, beaucoup de personne mangent leurs crevettes sans, obligatoirement, enlever le tube digestif des crevettes et ils ne ressentent aucune gêne. Si vous faites partie de ces personnes, alors zappez cette dernière étape, car elle est assez fastidieuse et longue à faire.

Les différentes manières de présenter des crevettes

Comme nous l’avons dit, plus haut, il y a différentes manières de présenter les crevettes. Ainsi, voici quelques exemples :

  • laisser les crevettes telles quelles. En d’autres termes, ne pas les décortiquer et laissez leur carapace. Ainsi, la chair sera moins fragilisée lors de la cuisson et/ou votre bouillon ou votre sauce aura plus de goût.
  • à contrario, décortiquer intégralement la bête. Dans ce cas, tenez compte que la chair est fragile et nécessite un temps de cuisson assez rapide.
  • ou enlever seulement la tête et laisser le reste de la carapace.
  • ou encore, laisser une partie de la tête et/ou la dernière bague (avec le papillon).
  • ou enfin, décortiquer le tout et laisser la dernière bague et/ou le papillon
Crevette décortiquée
Crevette entièrement décortiquée
présentation crevette
Crevette avec plexus et dernière bague ou papillon

La conservation des crevettes

Si elles sont fraîches, elles peuvent se garder, crues, 2 à 3 jours dans le réfrigérateur. Mais fraîches et cuites, elles se gardent un petit peu plus longtemps encore. Toutefois, vérifiez bien que ce ne sont pas des crevettes qui ont été décongelées avant d’être mises sur le marché. Car, dans ce cas, elles se gardent encore moins longtemps au réfrigérateur.

Par ailleurs, mettez-les dans une boîte (de préférence hermétique). Et ceci, afin, non-seulement de ne pas embaumer tout votre frigo et/ou de contaminer les autres aliments, mais aussi pour qu’elles se gardent encore plus longtemps.

Ensuite, vous pouvez, également, congeler vos crustacés. A l’exception, encore une fois, de ceux qui ont été décongelés avant d’être vendus. Puisqu’il est déconseillé de recongeler les aliments qui ont déjà été décongelés.

Ainsi, les crevettes se gardent environ plusieurs semaines au congélateur si elles sont crues. Mais cuites, elles peuvent rester congelées pendant plusieurs mois.

Comment consommer ou cuisiner des crevettes

Les crevettes peuvent se manger, soit crues, soit légèrement cuite par une marinade (surtout lorsqu’elles sont macérées dans du citron), soit encore cuites.

Elles sont très fragiles et ne nécessitent que quelques minutes de cuisson (environ 3 min dans l’eau bouillante).

Ainsi, elles peuvent être cuites, soit à la vapeur, soit dans de l’eau bouillante. De plus, on peut les déguster ou bien grillées, ou bien poêlées.

Il existe multitudes de recettes avec des crevettes. Comme, par exemple :

Et vous ? Comment mangez-vous vos crevettes ? Ou comment les préparez-vous ? 😉