Bonjour les super cuisiniers du monde entier ! Suite à mes 2 précédents articles sur la banane plantain et la manière de la préparer, je vous balance encore 2 super recettes afin que ce délicieux fruit-légume n’ait plus de secret pour vous.

Ainsi, dans cette première recette, je vous montre comment cuisiner du plantain vert, c’est-à-dire avant maturation. Et dans une deuxième, je vous montrerai comment faire cuire du plantain arrivé moyennement à maturation ou déjà bien mûre.

Et oui, parce qu’il y a une différence dans la manière de les cuisiner, tout comme il y a une différence dans la manière de les consommer.

Ainsi, vous pouvez consommer la banane jaune encore verte ou presque mûre ou même totalement mûre (peau marron presque noire, chair toute molle, et goût nettement plus sucré).

Et en général, on réserve les plantains verts pour les plats salés et en accompagnement de viande, de poisson, de volaille, … (je dis cela sous réserve d’exceptions puisque je ne sais pas ce qu’il en est des autres cultures).

Par exemple, chez moi, à Madagascar, on en fait des ragoûts avec de la viande ou du poisson. Et parfois, on rajoute aussi du lait de coco. Autre exemple, on fait frire ces grosses bananes vertes et on les mange avec des brochettes de viande et du rougail ou de l’achard. Ces derniers sont des sauces ou des salades de légumes, comme le concombre, la mangue verte, la tomate, la papaye verte, … Et sans oublier le piment bien sûr. 😉 D’ailleurs, il me semble bien qu’on appelle les plantains frits « allocos » ou « alokos » en Afrique.

Ensuite, on mange, généralement, les plantains plus matures en guise de gourmandises, de goûters, de dessert ou lors des petits-déjeuners. Oui, parce qu’ils sont plus sucrés. Quoique, j’ai déjà goûté des bananes plantain pas trop mûres, mais auxquelles on rajouté du sel et ça faisait un délicieux goût sucré-salé.

Ainsi donc, les bananes jaunes moyennement matures et même très mûres sont destinées aux plats sucrés. A Madagascar, on les adore, cuites dans du lait de coco. Parfois, on rajoute même de la cannelle ou de la vanille. Miam ! Sinon, on les déguste volontiers, frites et avec un verre de lait. Doux souvenirs de mon enfance. 🙂

Banane jaune verte
Bananes plantain à différents stades de maturité

Bon trêve de bavardages et revenons en 2019 😉 car, dans la rubrique « recette quotidienne », je vais vous présenter la cuisson de la banane plantain verte. Ici, en l’occurrence, des frites de plantains salés (allocos ou alokos en Côte-d’Ivoire).

Hé psssst ! Ne vous étonnez pas si j’utilise différents noms pour désigner le plantain, car c’est toujours la même espèce de banane dont je parle. Sauf qu’il y a différentes appellations selon les pays : banane jaune antillais, banane farine, banane poingo, banane exotique, …

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Vous pouvez les faire frire telles quelles ou les découper. Pour le dernier choix, vous pouvez les couper une fois seulement dans le sens de la longueur. Vous aurez donc 2 moitiés de bananes. Et sinon, vous pouvez encore les couper une deuxième fois dans le sens de la largeur cette fois-ci. Et par conséquent, vous aurez 8 morceaux pour 2 bananes.
  2. Ensuite, salez et poivrez vos bananes jaunes. Vous pouvez même leur rajouter des épices comme le curry.
  3. Puis, faites chauffer de l’huile dans une poêle ou une casserole. C’est un bain de friture qu’il nous faut. Par conséquent, il doit y avoir assez d’huile. Pour ma part, l’huile doit, au minimum, arriver jusqu’à mi-hauteur de la banane, soit la recouvrir totalement.
  4. Lorsque l’huile est assez chaude, plongez-y vos bananes farine et faites-les frire pendant 5 à 7 min. Les bananes doivent être bien dorées, mais pas trop brunes. P.S : j’ai un peu trop cuit mes bananes, mais j’ai quand même publié mes photos. En effet, je lutte contre le perfectionnisme qui m’empêche d’avancer plus rapidement. Lol De plus, elles sont toujours bonne même un peu trop cuites. :-p
  5. Et enfin, égouttez vos bananes plantains vertes frites dans du papier absorbant.

Bananes plantains vertes frites (allocos ou alokos) en images

platano
Épluchez vos bananes poingo
Banane jaune antillais
Découpez ou non vos bananes africaines
Bananes exotiques
Salez et poivrez vos bananes plantain
huile casserole
Faites chauffer de l’huile dans une poêle ou une casserole
plantains frits
Plongez-y vos bananes une par une
grosses bananes vertes frites
Égouttez les bananes dans du papier absorbant
bananes salées
Laissez un peu refroidir vos bananes

Conseils et astuces

  • Les bananes exotiques vertes n’ont pas beaucoup de goût et peuvent être fades. D’où l’utilité de les saler et de bien les poivrer ou de mettre des épices.
  • Vous pouvez utiliser les bananes plantains frites pour accompagner vos viandes, vos poissons, vos achards ou rougail (salades et sauces exotiques à base de légumes et/ou de tomates), … Personnellement, je pense vous l’avoir déjà dit, mais je les adore avec de la viande grillée au barbecue ou avec des sauces (ketchup, mayonnaise, sauce barbecue, …).
  • Il est important de saler les bananes poingo avant leur cuisson, car ainsi, le sel aura eu le temps de bien les pénétrer. Pas comme les frites de pommes de terre que l’on sale, au contraire, après la cuisson. Parce que sinon, les bananes seront juste salées sur l’extérieur et non à l’intérieur.
  • L’huile doit, au minimum, arriver jusqu’à mi-hauteur de la banane exotique soit la recouvrir totalement.

Vous avez appris quelque chose dans cette recette ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ! 😉