Salut les amis ! J’ai eu un brin de folie et de créativité aujourd’hui, alors je voulais vous faire partager ça.

En effet, après ma looooongue série d’articles sur le manioc (« Le manioc, origine », « Comment préparer le manioc », « manioc frit, moelleux et croustillant »), je vous propose aujourd’hui de vous amuser à faire des frites … de manioc ! Eeeeeh ouais ! Il n’y a pas que les frites de pommes de terre dans la vie. N’en déplaise à mes amis belges ! 😉

Ensuite, il faut savoir que je cuisine parfois cette racine, mais que je n’ai jamais testé cette manière de faire. En même temps, le manioc doux, c’est comme la patate. C’est-à-dire que c’est un féculent riche en glucides et en fibres. Par ailleurs, son goût neutre et un peu doux à la fois, n’est pas sans déplaire et du coup, on peut faire de belles et délicieuses réalisations avec.

J’ai d’ailleurs pour ambition de vous livrer, à l’avenir, pleins d’autres recettes à base de cette racine-légume.

Mais en attendant, amusez-vous à réaliser de succulentes frites de manioc pour épater votre famille, votre chéri(e) ou vos amis !

Ah, au fait, avant que vous n’alliez en cuisine, voici une petite pépite trouvée quelque part ou entendue quelque part et qui vous fera rire, j’en suis sûre.

Connaissez-vous la blague à Toto ? Voici un des exemples.

Le père de Toto est un pauvre paysan. Et Toto est en prison.

Un jour, son père lui envoya une lettre en prison : « Mon fils, nous n’aurons pas de manioc, hélas, cette année, car je suis trop vieux pour défricher le sol et toi, tu es en prison ! ».

Ce à quoi Toto répondit par une autre lettre : « Père ! Il ne faut surtout pas toucher au champ, car c’est là que j’ai enterré tout l’argent que j’ai volé ! ».

Les gendarmes ayant intercepté la lettre se rendirent, immédiatement, chez le vieux paysan. Et là, ils se mirent à bêcher et à creuser partout dans le champ, mais ne trouvèrent rien.

Le père écrivit alors à Toto : « Cher fils ! Ô combien tu es béni ! Tu as envoyé les gendarmes fouiller le sol toute la nuit et le champ est entièrement défriché ce matin ! A présent, je peux planter du manioc. Et si tu veux bien refaire la même chose l’année prochaine, ce ne sera pas de refus, car nous aurons besoin de mains pour récolter ! »

😄😄😄

Accompagnements : viande, poisson, volaille, sauces (ketchup, mayonnaise, piment, …), …

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Éplucher votre racine de manioc. Si nécessaire, découpez-la en 2 dans le sens de la largeur afin de faciliter l’épluchage.
  2. Ensuite, lavez et découpez le manioc en 2 dans le sens de la largeur, si ce n’est déjà fait avant l’épluchage.
  3. Puis prenez une casserole et mettez-y vos racines de manioc. Ensuite, recouvrez le tout entièrement d’eau (environ 80 cl).
  4. Faites cuire 30 min ou un peu moins sur feu moyen.
  5. Ensuite, égouttez le manioc. Et découpez chaque moitié de manioc en bâtonnets de frites (de taille moyenne, c’est-à-dire d’environ 3 à 4 cm d’épaisseur).
  6. N’oubliez pas de saler et de poivrer à ce moment-là.
  7. Faites chauffer un bain de friture (1/4 L d’huile) dans une poêle ou une casserole.
  8. Puis, plongez-y vos morceaux de manioc (7 min environ). Ils sont prêts dès qu’ils sont assez dorés.
  9. Et enfin, égouttez vos frites de manioc dans du papier absorbant.

Recette des frites de manioc en images

Tapioca racine
Épluchez votre racine de manioc.
Recette de manioc
Lavez votre manioc.
Manioc ou yuca
Coupez le cassava dans le sens de la largeur.
Manioc ou mandioca
Nous avons 3 morceaux de yuca.
Racine de tapioca
Puis coupez chaque morceau de manioc en 2 dans le sens de la longueur.
Manioc ou cassava
Faites bouillir les racines de manioc pendant 30 min ou un peu moins.
Manioc bouilli
Le manioc bouilli est cuit.
Cuisiner du manioc
Découpez chaque morceau en bâtonnets. Attention, ici, je les avais découpés trop petits. S’ils sont trop minces, ils deviendront trop croustillants, voire trop durs. Dans cet exemple, j’aurais dû faire 3 bâtonnets seulement, au lieu de 4. N’oubliez pas d’assaisonner.
Huile dans casserole
Faites chauffer l’huile de friture.
Cuisson du manioc
Plongez-y vos frites de manioc pendant quelques minutes.
Manioc en friture
Lorsque vos frites de manioc sont dorés, c’est prêt.
Manioc en frites
Ensuite, égouttez-les dans du papier absorbant.

Conseils et astuces

  • Vous avez aimé cette recette ? Vous aimerez sûrement aussi les bananes plantains frites.
  • Pour une cuisson plus uniforme, recouvrez le manioc entièrement d’eau. Ici, la quantité que j’ai utilisée pour le faire bouillir est de 80 cl.
  • Idem, afin que la racine de manioc cuise bien, l’huile doit arriver, au minimum, à mi-hauteur de votre manioc. Ou sinon, il doit entièrement le recouvrir. Ici, j’ai utilisé environ 1/4 L d’huile pour faire toutes mes frites de manioc.
  • Après ébullition, laissez les maniocs cuire encore 5 à 10 min dans l’eau. Cependant, le manioc ne doit pas être complètement cuit, car il y aura encore une seconde cuisson dans un bain de friture.
  • Le fait de pré-cuire vos morceaux de manioc dans de l’eau sert à les attendrir et à donner ce côté hyper moelleux par la suite. Parce que si vous faites tout de suite frire du manioc cru, il va devenir très dur.
  • Vous pouvez rajouter des épices à vos frites de maniocs. Par exemple, le curry leur donne une jolie couleur en plus d’améliorer leur goût.
  • Attention lorsque vous découpez votre racine-légume en bâtonnets de frites. Si vous faites des bâtonnets trop petits ou trop minces, ils vont devenir trop durs et trop croustillants lors de leur cuisson en friture. En effet, le but ici est de les rendre croustillants à l’extérieur, mais moelleux et fondant à l’intérieur. D’ailleurs, j’ai déjà parlé de tout ça plus haut.
  • Il est plus aisé de découper le manioc en bâtonnets seulement après l’avoir fait bouilli, car il sera moins dur que s’il était cru.
  • Il est important d’assaisonner vos maniocs seulement après les avoir bouillis, car sinon tout le sel ou les épices vont se perdre dans l’eau. Et si vous les assaisonnez avant de les faire frire, ils vont avoir eu le temps de s’imprégner du sel et, éventuellement, des épices. Au contraire des frites de pommes de terre qu’il ne faut assaisonner qu’après les avoir fait frire.
  • Pour vos frites de manioc, préférez utiliser de l’huile de friture type huile de pépins de raisin, de tournesol, de colza, d’arachide, …

Cette manière très créative de cuisiner du manioc vous a plu ? Et avez-vous apprécié notre petite blague ? Dites-nous tout dans les commentaires. 😉