ingrédients de tagliatelles à la carbonara
Ingrédients tagliatelles à la carbonara

Bon, il faut que je vous avoue un truc. Lorsque j’ai commencé ma recherche de la meilleure recette de tagliatelles à la carbonara, j’ai un peu flippé. Eh oui, je ne connaissais pas cette recette où il fallait mélanger des pâtes avec seulement des œufs crus. Mouais, moi et les œufs crus ça fait 2 !

D’ailleurs, je me rappelle d’un ami qui, pour préparer du riz cantonnais, avait pour habitude de mélanger le riz encore chaud avec des œufs crus. Et franchement, je voulais bien en manger pour lui faire plaisir, mais je ne raffolais pas de ça. Mais vraiment pas du tout ! :-p

Mais ça, c’était avant ! Puisque, ravalant ma peur et n’écoutant que mon courage, je me résolus à cuisiner ce plat tant apprécié des Français et de beaucoup de personnes partout dans le monde d’ailleurs. Et oui, être blogueuse culinaire, c’est aussi savoir prendre des risques et se sacrifier pour la plus grande joie des papilles de mes lecteurs.

Mais revenons à nos moutons : j’ai eu une révélation culinaire ! Si on peut appeler ça comme ça. Puisque j’ai A-DO-RÉ !! 🙂 Et oui, et même pas besoin de crème en plus.

J’ai tout essayé et dans l’enthousiasme le plus total ! J’ai essayé la recette avec les œufs entiers, celle avec seulement les jaunes d’oeuf, ou encore celle avec du lard fumé, de l’ail, … etc. J’ai découvert ce que c’était que le guanciale, la pancetta, le pecorino romano, … Bref, j’ai voyagé et mes papilles ont « dégusté », au sens littérale du mot. Et je n’étais pas la seule, puisque mon entourage en a aussi bien profité.

Et pour ce qui est des oeufs crus, en fait, cela ne se ressent pas vraiment lorsqu’on mange la « carbo ». Vous sentez juste une texture crémeuse et gourmande. Mais si vous avez quand même des appréhensions, alors utilisez juste les jaunes, car on sent encore moins l’oeuf et c’est encore meilleur de cette façon. De toute façon, l’oeuf sera quand même un peu cuit par la chaleur des pâtes.

Ensuite, il existe aussi beaucoup de divergences quant à la recette traditionnelle des pâtes à la carbonara italiennes. Et je ne vous raconte même pas les polémiques quant à sa véritable origine, puisque des histoires plus ou moins convaincantes pullulent.

Qu’à cela ne tienne, sachez que la vraie recette des « pasta alla carbonara », c’est :

  • des pâtes (de type longues comme des spaghettis, des linguines, des tagliatelles, …)
  • de la charcuterie de porc (pancetta, guanciale, …)
  • des œufs
  • du fromage (pecorino romano ou parmesan, …)
  • et bien sûr du poivre … beaucoup de poivre. En effet, une des légendes de cette recette raconte que son nom viendrait du fait que les Italiens avaient pour habitude de la poivrer si généreusement qu’on aurait dit du charbon (« carbone » en italien) ou de la suie.

Après, il existe beaucoup d’adaptations de cette recette, car, selon l’Académie de la Cuisine Italienne, c’est l’une des recettes les plus falsifiées dans le monde.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose, car, pour moi, la cuisine est vivante et évolue au fil du temps et des personnes. Même si, bien sûr, on doit protéger la recette d’origine afin que les générations futures s’en inspirent et/ou découvrent le vrai goût de la vraie carbonara.

D’ailleurs, même les puristes ont leur petite touche personnelle à la recette de carbonara, comme par exemple, l’ajout d’un peu d’ail ou d’épices. Mais cela reste toujours une carbonara sans crème ( à l’opposé de la « carbonara ricca » ).

Quoiqu’il en soit, je vous propose cette recette qui se veut à la fois généreuse et simple. « Généreuse », car j’ai mis des ingrédients de qualité et j’ai veillé à ce que la quantité soit juste mais généreuse aussi. Et « simple », car j’ai utilisé des produits qui se trouvent facilement dans le commerce et je n’ai pas essayé de trop compliquer la recette.

Par ailleurs, je me suis, bien sûr, inspirée de la recette qui était proposée sur le site de l’Académie de la Cuisine Italienne, et de beaucoup, beaucoup d’autres.

Mais encore quelques petites remarques, avant de passer à l’étape des fourneaux. Ainsi, j’ai préféré, largement, comme beaucoup de Français d’ailleurs, utiliser des tagliatelles. Ne me demandez pas pourquoi, mais je les trouve meilleurs au goût, elles retiennent mieux la sauce et, cerise sur le gâteau, c’est super joli ! Aaaahhh les filles!

Ensuite, j’ai préféré utiliser du lard fumé, car c’était vraiment très bon et beaucoup plus facile à trouver que la pancetta ou le guanciale. Puis, entre le pecorino et le parmigiano reggiano, mon coeur a tranché et j’ai préféré, très nettement, le deuxième. Et enfin, l’ajout des échalotes pendant qu’on fait revenir le lard sur le feu est tout simplement divin !

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Faites bouillir de l’eau dans une grande casserole.
  2. Enlevez la couenne du lard et, éventuellement, le gras. Découpez-le en tous petits morceaux.
  3. Découpez les échalotes en tous petits morceaux (par exemple, taillez-les en mirepoix).
  4. Faites revenir les morceaux de lard et les échalotes dans une poêle avec un peu d’huile (ou un petit peu d’eau si vous ne souhaitez pas rajouter du gras).
  5. Battez les jaunes d’oeufs avec le parmigiano reggiano.
  6. Lorsque l’eau a bouilli, mettre les pâtes à cuire al dente. Dès que les pâtes sont cuites, égouttez-les, mais pas au maximum.
  7. Incorporez les morceaux de lard dans les pâtes encore fumantes et mélangez bien.
  8. Ensuite, rajoutez le mélange oeuf-fromage et mélangez de nouveau.
  9. Goûtez avant de saler, car le lard et le parmigiano apportent déjà beaucoup de sel. N’oubliez pas aussi de bien poivrer.
  10. Dressez dans une assiette en faisant des nids avec une fourchette. Saupoudrez de parmigiano. Servez assez vite, car ce plat se refroidit très rapidement. Mettez un petit bol de parmigiano à côté pour que les personnes puissent en rajouter, selon leur goût, dans leur assiette.

Recette de tagliatelles à la carbonara en images

Conseils et astuces

  • pour 250 g de pâtes, utilisez 1,5 ou 2 L d’eau. Car il doit y avoir assez d’eau pour faire cuire les pâtes.
  • dans cette recette, je préconise entre 100 et 125 g de pâtes par personne. Mais les gros mangeurs pourront, amplement, venir à bout de 150 g de pâtes.
  • respectez bien le temps de cuisson sur le paquet des pâtes pour qu’elles soient al dente. Mais si vous voulez des pâtes plus fondantes, alors rajoutez encore quelques minutes de cuisson en plus.
  • En général, un nid de tagliatelles équivaut entre 35 et 40 g. Par conséquent, pour 250 g de pâtes, utilisez 6 à 8 nids.
  • Vous pouvez utiliser soit des pâtes fraîches soit des pâtes sèches. Les pâtes fraîches cuisent plus rapidement, mais peuvent devenir rapidement très collantes si vous les faites un peu trop cuire.
  • Ainsi, en général, les pâtes fraîches cuisent en 3 – 7 min, tandis que les sèches cuisent entre 10 – 15 min. Néanmoins, certaines personnes ne jurent que par les pâtes fraîches, car elles les trouvent meilleures au goût et au niveau apports nutritionnels.
  • Vous pouvez utiliser des lardons fumés achetés dans le commerce. C’est beaucoup plus pratique, mais le lard est nettement meilleur.
  • vous devez enlever la couenne du lard qui est bien trop dure. Idem pour le gras si vous n’aimez ça. En plus, le gras est souvent dur et élastique. Mais si vous le laissez quand même, alors vous devrez découper le lard en tous petits morceaux pour que cela soit plus facile à manger et à mâcher. D’ailleurs, une autre astuce pour découper votre lard, utilisez des ciseaux de cuisine, c’est nettement plus pratique.
  • n’égouttez pas au maximum vos pâtes. Gardez l’équivalent d’une ou de 2 petites louchettes ou de 5 à 10 cl d’eau pour 250 g de pâtes. Ainsi, ce sera plus facile de mélanger vos pâtes avec les morceaux de lard et le mélange oeuf-fromage. En effet, les pâtes glisseront mieux. De plus, la sauce aura meilleur aspect. Si vous n’êtes pas sûre, réservez 5 ou 10 cl d’eau des pâtes dans un petit bol à côté, avant d’égoutter au maximum vos pâtes. Ainsi, vous pourrez rajouter un peu d’eau plus tard au moment de mélanger vos pâtes avec vos morceaux de lard et le mélange oeuf-fromage.
  • Eteignez bien le feu avant de mélanger votre lard et le mélange fromage-oeuf cru à la pâte, pour éviter l’effet omelette.
  • c’est meilleur de manger les pâtes à la carbonara fraîchement cuisinées. Mais si vous voulez en cuisiner pour plus tard, sachez qu’elles se congèlent bien. Par contre, veillez à les sortir plus tôt pour les décongeler. Et lorsque vous les réchaufferez, mettez à feu très doux, car l’oeuf cru ne doit pas cuire et faire l’effet œuf brouillé. De plus, si les pâtes sont trop collantes, rajoutez 1 à 2 C.S d’eau et mélangez bien.
  • Pour ma part, je ne sale jamais l’eau de mes pâtes, car je pars du principe que la sauce que je vais rajouter est déjà salée. Par ailleurs, faites attention si vous voulez saler votre plat car le parmigiano et le lard sont déjà très salés. Alors, goûtez toujours avant de saler. Par ailleurs, je ne mets jamais d’huile dans l’eau de mes pâtes. J’ai longtemps fait le contraire, mais finalement, je trouve cela inutile.
  • choisissez, de préférence, des œufs frais ou même extra-frais, car c’est meilleur au goût et pour l’hygiène. En effet, ici, l’oeuf est cru.
  • si vous trouvez que 4 œufs, c’est beaucoup trop, alors appliquez ce principe : 1 jaune d’oeuf par personne et 1 jaune d’œuf pour le plat. Par exemple, pour 1 personne, ce seront 2 œufs. Mais, pour 2 personnes, ce seront 3 œufs et pour 4 personnes, ce seront 5 œufs et ainsi de suite.
  • pour réussir cette recette dans les meilleures conditions, mettez déjà l’eau des pâtes à bouillir avant de préparer vos autres ingrédients. Ainsi, lorsque vos pâtes seront cuites, vos morceaux de lard et votre mélange oeuf-fromage seront déjà prêts et il n’y aura plus qu’à mélanger le tout. Dès lors, pas besoin de rajouter de l’eau froide dans vos pâtes pour qu’elles ne collent pas en attendant que les autres ingrédients soient prêts. De plus, les pâtes doivent être bien chaudes pour rajouter le mélange lard-oeuf-fromage. En effet, c’est la chaleur des pâtes qui vont un peu cuire les jaunes d’oeuf et rendre la sauce plus dense et bien meilleure.
  • l’échalote est ce que je trouve de meilleur dans cette recette, mais vous pouvez la remplacer par un peu d’ail.

La recette des tagliatelles à la carbonara en vidéo

J’espère que cette recette vous a plu, et n’oubliez pas de mettre un petit commentaire, cela nous fera plaisir ! 😉