Hen'omby ritra
Ingrédients pour le « Hen’omby ritra »

Salut les cuisiniers amateurs ! Je reviens à vous, aujourd’hui, pour vous parler d’une recette qui a bercé mon enfance : le « Hen’omby ritra », laquelle est une recette de viande braisée à la Malgache.

Oh, c’est une recette très simple et sans chichi. Car, nous les Malgaches, adorons la simplicité même. 😉 D’ailleurs, il m’est déjà arrivé maintes fois de manger dans des restaurants dits « gastronomiques » et je n’ai jamais vraiment apprécié. A moins que je ne sois tombée que dans ces restaurants attrapes touristes ou juste « prout prout » et qui veulent se donner un genre. Mais, honnêtement, le fait de manger une nourriture qui a été tellement manipulée que tu ne sais plus ce que c’était à l’origine : très peu pour moi ! Ok ça fait beau dans l’assiette, mais … non. Et que dire de leurs portions qui sont juste minuscules ! Et le prix !! Râââhhh le prix !

Enfin vous l’auriez compris, nous, on adore la simplicité. Et quoi de mieux que cette recette qui représente la simplicité même. En effet, ici, il s’agit de magnifier le goût véritable et authentique du bœuf braisé. D’ailleurs, en France et dans le monde entier, il existe de nombreuses recettes qui mettent en avant cette méthode de cuisson qu’est le braisage de la viande. Ainsi, par exemple, nous avons la recette de la viande braisée aux pommes de terre, la recette de la viande braisée à l’Italienne, … etc.

Mais tout d’abord, laissez-moi vous raconter la place que tient ce plat dans la vie et le quotidien des Malgaches. Toutefois, je ne prétends pas que ce que je vais vous dire est vraie pour tout l’ensemble de l’île. Car, sachez-le, Madagascar est aussi grand que la Suisse et la France réunies et il existe de nombreuses castes sur tout l’étendue du territoire. Mais ce que je vais vous dire est encore plus vraie dans la région de ma province natale : Antsiranana (Diego-Suarez ou encore « Diego » pour les intimes 😉 ).

Ainsi, cette recette de « Hen’omby ritra » (pron. Hénoumbi ritcha) fait partie des recettes privilégiées de ma ville natale. Cependant, la viande que l’on utilise est du zébu. Ce dernier, à ce qu’il paraît, est un lointain ancêtre du bœuf (avec des cornes). D’ailleurs, c’est de là que vient le nom de cette recette en malgache, puisque « Omby » signifie zébu (bœuf) et « Hena » signifie viande. Et cela donne « Hen’omby » (avec la contraction) = viande de zébu (ou bœuf). A noter que le zébu est l’un des principaux élevages de bétail à Madagascar et constitue un symbole dans la vie des malgaches. En effet, il est présent dans beaucoup d’évènements de la vie des Malgaches (mariages, fêtes traditionnels, retournement des morts, …). Et son sacrifice, lors de ces occasions, revêt tout un symbole et demeure un rite sacré.

Et enfin, « ritra » signifie « sec ou épuisé ». Car l’une des particularités de cette recette est que l’on fait évaporer toute l’eau et que la viande est très sèche. D’ailleurs, la sauce, qui résulte de l’ajout d’un peu de tomate, est tellement réduite qu’elle est aussi très très sèche. Cela est donc très important, car sinon le plat s’appellerai autrement, comme par exemple, « viande à la sauce tomate ».

Ensuite, cette recette de braisé de boeuf ne se mange pas toute seule telle quelle. Non, car les Malgaches l’accompagne volontiers de riz blanc nature, lequel est l’une des nourritures de base à Madagascar. Et à Diego, nous le dégustons avec du rougail (une sorte de sauce, généralement, à base de tomates fraîches et crues) et … avec du piment bien sûr ! 😉 Et même lorsque nous y rajoutons des pommes de terre ou des carottes, le plat doit rester très sec. Avec, peut-être, juste un peu d’huile.

Et en tout dernier lieu, j’aimerais juste rajouter que vous pouvez aussi utiliser d’autres viandes comme le porc, la volaille, … etc.

Voilà, maintenant, que vous êtes au fait de certaines habitudes culinaires malgaches et du pourquoi de cette recette de boeuf, allons, sans plus tarder, la découvrir.

Accompagnements : riz, pâtes, pain, légumes cuits à l’eau ou la vapeur (pommes de terre, carottes, …), …

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Lavez et découpez la viande de bœuf en morceaux moyens (environ 3 cm).
  2. Mettez la viande dans une casserole avec 25 cl d’eau. Puis mettez sur feu moyen. Faites cuire pendant 1 h environ.
  3. Lorsque l’eau a presque disparu, rajoutez 25 cl d’eau et remettez à cuire pendant 30 min encore.
  4. Pendant ce temps, lavez et découpez la tomate en gros morceaux. Épluchez et lavez l’oignon et les gousses d’ail. Puis émincez l’oignon et écrasez l’ail.
  5. Lorsque l’eau s’est presque totalement évaporée, rajoutez 25 cl d’eau, plus la tomate. Faites cuire pendant 30 min environ.
  6. Après ces 30 min, il doit rester juste un peu d’eau. Rajoutez l’ail et l’oignon. Et faites cuire pendant 20 min. Surveillez bien et remuez de temps en temps. En effet, la viande et la sauce ne doivent ni accrocher le fond de la casserole, ni brûler. Si besoin, rajoutez 1 à 2 C.S d’eau.

Le hen’omby ritra ou la recette de viande braisée en images

Viande bourguignon
Lavez et découpez la viande
Viande braisée
Faites braiser une première fois la viande
Recette de boeuf braisé
Rajoutez de l’eau
Viande braisée
Faites braiser une 2nd fois la viande
Hen'omby ritra
Rajoutez la tomate découpée en morceaux
Recette de boeuf braisé
Faites réduire la sauce
Recette de boeuf
Rajoutez l’oignon émincé et l’ail écrasé
Hen'omby ritra
Faites cuire quelques minutes

Conseils et astuces

  • Pour cette recette de hen’omby ritra, choisissez une viande assez grasse, car c’est encore meilleur. Si votre viande est assez maigre alors, rajoutez un peu d’huile.
  • La viande braisée doit être fondante et non ratatinée.
  • N’utilisez pas trop de tomate, car sinon cela deviendrait une recette de bœuf à la sauce tomate.
  • L’accompagnement parfait pour ce plat de bœuf braisé est le riz. Et si vous rajouter un rougail de tomate et du piment, ce sera encore meilleur.

Vous avez essayé cette recette ou bien, vous la connaissez déjà ? Partagez-nous votre expérience dans les commentaires.