Ingrédients couscous facile et rapide
Préparez les ingrédients pour le couscous facile et rapide

A la maison, nous adorons le couscous. Hélas, le temps me manque parfois de préparer ce délicieux plat qui nous vient directement des pays orientaux. Mais fort heureusement, des astuces et des stratagèmes existent pour nous faciliter la vie et pour éviter de nous priver de cette recette exquise.

Par ailleurs, saviez-vous que le couscous se dégustait, autrefois, (et ce jusqu’à aujourd’hui dans la plupart des pays du Maghreb) avec une seule variété de viande ? Et d’ailleurs, même sans viande pour les couscous végétariens que l’on consomme aussi dans de nombreux pays.

Et pour ce qui est de la semoule, nous avons « l’immense privilège «  (ou pas) d’en avoir déjà des pré-cuites. Bon, c’est vrai que c’est de la semoule industrielle et que c’est considéré comme un sacrilège dans les pays d’Afrique du Nord où l’on ne jure que par la semoule artisanale. Mais mon bon ami, lorsque tu passes ton temps à travailler et que tu as à peine le temps de profiter de ta famille, le choix est vite fait. De toute façon, la semoule d’hier était fabriquée avec des meules de pierre qui laissaient des résidus pas très bons à la santé. De plus, elle était séchée à l’air libre et donc exposée à tous les vents et aux passages d’animaux.

Et enfin, derniers arguments, les ménagères maghrébines passaient des heures à préparer la semoule et suivaient religieusement différentes étapes de préparations et de cuisson. Mais honnêtement, je n’en ai nullement envie. A part si j’avais la responsabilité de préparer du couscous royal pour le mariage de mon cousin. Et encore ! Seulement s’il a été vraiment gentil avec moi. 😉

Dans cet article, je fais aussi mon mea-culpa car je vous ai proposé de cuire le couscous à la vapeur. Idem dans la vidéo qui suit. Alors qu’il serait encore plus facile et plus rapide de faire autrement :

  1. première astuce, faites bouillir un volume d’eau pour un volume de couscous. Versez l’eau bouillante dans la semoule et laissez reposer 10 mn. Ensuite, rajoutez une noisette de beurre et égrenez la semoule avec une fourchette.
  2. deuxième astuce, mélangez un volume de couscous avec un volume d’eau froide. Rajoutez un peu d’huile puis placez au four micro-ondes pendant environ 5 mn. Rajoutez une noisette de beurre, égrenez et c’est prêt !

Et enfin, dernière remarque, dans cette recette, d’une part, j’utilise du bœuf à bourguignon. Ce n’est pas banal comme viande dans un couscous et je devrais peut-être utiliser du mouton, de l’agneau ou même… du chameau ! 😉 Mais je le répète, je fais au plus facile et j’utilise des ingrédients qui me sont plus familiers. 🙂 Et j’espère, sincèrement, que vous y gagnerez aussi du temps et que vous trouverez votre compte. D’autre part, à mon grand désarroi, je ne possède pas encore de couscoussier. Par conséquent, c’est un peu le système D. Et j’ai donc utilisé une casserole d’eau au-dessus de laquelle j’ai mis une grande passoire et un torchon propre.

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Commencez par faire tremper vos pois chiches dans de l’eau froide toute une nuit. Ensuite, le matin, faites les bouillir jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres (environ 30 min ou plus), enlevez leur peau et réservez.
  2. Pendant que les pois chiches cuisent, faites « braiser » la viande. J’utilise ce terme pour désigner le fait d’attendrir la viande en la faisant bouillir longtemps et en rajoutant de l’eau à chaque fois. Et donc, découpez la viande en taille moyenne (environ 4 cm) et mettez-la dans une grande casserole. Rajoutez de l’eau à hauteur, du sel et laissez mijoter à feu moyen. Lorsque l’eau est totalement évaporée et que la viande commence à « rissoler » ou du moins à « chantonner », rajoutez une deuxième fois de l’eau à hauteur et laissez encore mijoter à feu moyen. Recommencez l’opération jusqu’à ce que la viande soit tendre mais pas totalement en bouillie. D’ailleurs n’attendrissez pas trop votre viande car elle va encore subir d’autres temps de cuisson.
  3. Pendant ce temps, lavez tous les légumes et épluchez tous ceux qui peuvent l’être. Découpez les carottes une fois en longueur et une fois en largeur. Idem pour la courgette. Découpez le navet en 4 et les poivrons en grosses lamelles. Ensuite, découpez les tomates en gros morceaux, ainsi que les oignons et le céleri. Et enfin écrasez l’ail.
  4. Lorsque la viande est assez tendre et que l’eau s’est totalement évaporée, ajoutez les morceaux de tomates et laissez mijoter à feu moyen. Si nécessaire, rajoutez un peu d’huile afin que cela ne soit pas trop sec et n’accroche pas le fond de la casserole. De plus, vous pouvez aussi rajouter, de temps en temps, un peu d’eau lorsque toute l’eau s’est évaporée mais que les tomates ne sont pas encore en bouillie. Comptez 30 à 40 min de cuisson ou lorsque les tomates sont totalement écrasées et deviennent de la sauce.
  5. Après ça, ajoutez tous les légumes qui nécessitent un temps de cuisson plus long comme les carottes. Rajoutez aussi l’ail, les oignons, le ras-el-hanout et la coriandre et recouvrir d’eau à hauteur (ou environ 1 L). Laissez mijoter 15 min, puis avant d’ajouter le navet et le céleri, prélevez un peu de bouillon pour faire tremper les raisins secs et les pois chiches dans 2 petits bols différents. Et encore 10 min après, rajoutez les courgettes et les poivrons qui cuisent plus rapidement. Ce sera à vous d’évaluer si il y a assez d’eau ou pas ou si vous souhaitez que les légumes soient bien cuits ou un peu plus fermes. Mais ne les réduisez surtout pas en bouillie car ce serait trop dommage. Et bien sûr n’oubliez pas de saler et de poivrer.
  6. Pendant que la viande et les légumes cuisent, préparez la semoule. Versez la semoule dans un grand plat ou un grand saladier, rajoutez 1 C.C d’huile et égrenez-la avec vos doigts. Rajouter un verre d’eau, mélangez et laissez reposer jusqu’à ce la semoule ait absorbé tout l’eau. Egrenez à nouveau et faites-la cuire à la vapeur (couscoussier, dans un torchon au-dessus d’une casserole d’eau bouillante, …). Après 15 à 20 min, retirez-la, rajoutez la noisette de beurre et égrenez à nouveau. Soit avec une fourchette, soit avec les doigts mais en prenant soin de ne pas vous brûler.
  7. Avant de servir, changez le bouillon des raisins secs qui a dû refroidir par un autre plus chaud que vous aurez récupérer dans la casserole. En effet, les raisins doivent bien gonfler.
  8. Servez la semoule dans un grand plat. Vous servirez, également la viande, les légumes et le bouillon à part. Ensuite, présentez les pois chiches et les raisins secs chacun dans leur petit bol. Et enfin, diluez la harissa dans un peu de bouillon et présentez la aussi dans un petit bol à côté.

Recette du couscous facile et rapide en images

Ingrédients Couscous
Réunir tous les ingrédients
Découpe de Légumes
Découper les légumes
Boeuf braisé
Faire braiser la viande
Boeuf braisé après cuisson
Rajouter de l’eau jusqu’à ce que la viande soit tendre
Tomate en purée
Faire cuire les tomates en purée
Ajout des Légumes
Rajouter les légumes
Huile dans Semoule
Mettre un peu d’huile dans la semoule
Eau dans Semoule
Rajouter de l’eau
Egrenage Semoule
Travailler la semoule avec les doigts
Casserole d'eau bouillante
Faire chauffer la casserole d’eau
Cuisson de la Semoule
Faire cuire la semoule à la vapeur dans un torchon
Beurre dans Semoule
Mettre du beurre et égrener

Conseils et astuces

  • Vous pouvez enlever la peau de vos pois chiches lorsqu’ils sont cuits car ils seront plus digestes. Mais attention, car cela demande du travail supplémentaire et peut être très long. Sinon vous pouvez laisser les pois chiches tels quels et ils seront quand même très bons.
  • Si vous souhaitez ne pas avoir à tremper vos pois chiches toute une nuit à chaque fois que vous en avez besoin, vous pouvez en préparer et en faire cuire une grande quantité. Ensuite, vous les congèlerez en petites portions et de cette manière, vous en aurez toujours à chaque fois que vous en aurez besoin.
  • n’enlevez pas le gras de la viande car il va aussi donner du goût à votre bouillon
  • Ne découpez pas votre viande en trop petits morceaux car, sinon, elle va vite devenir de la bouillie. Nous voulons une viande fondante mais pas en bouillie n’est ce pas ? Par contre, ne la découpez pas non plus en trop gros morceaux car, sinon, elle va être sèche à l’intérieur.
  • Si vous trouvez que votre bouillon est un peu fade car, peut-être, qu’il y a trop d’eau ou de légumes, ou bien que la viande n’est pas assez grasse, alors rajoutez 1 à 2 C.S d’huile d’huile. Cette dernière rajoutera du goût.
  • En général, j’utilise une viande assez grasse et je n’enlève surtout pas le gras car c’est cela qui va donner du goût au bouillon.
  • Vous pouvez remplacer la moitié de vos tomates fraîches par de la tomate en boîte. Pour cette recette, vous pouvez utiliser une petite boîte entière de concentré de tomate.
  • Attention, ne mettez pas trop de ras-el-hanout car cela donne un arrière goût amère s’il y a trop d’épice.
  • Pour gagner du temps dans cette recette, faites toujours quelque chose d’autre pendant que le plat mijote. Par exemple, pendant que les pois chiches cuisent, faites mijoter la viande. Ou encore, pendant que la viande cuit, lavez, épluchez et découpez les légumes, …etc.
  • Pour permettre de gagner du temps et pour que vos raisins secs soient bien gonflés, vous pouvez les mettre dans une toute petite casserole et rajoutez du bouillon. Ensuite, placez la casserole sur feu doux et faites bouillir tout doucement vos raisins secs jusqu’à ce qu’ils soient bien gonflés. En fait, le bouillon ne doit pas vraiment bouillir mais juste frémir.
  • Lorsque vous faites tremper votre semoule, utilisez autant d’eau que de quantité de semoule ou juste un peu moins. Par exemple, si avez utilisé un verre de semoule, il faudra aussi un verre d’eau pour le trempage ou un peu moins.
  • Lorsque vous égrenez la semoule encore chaude, utiliser une fourchette ou attendez qu’elle soit moins brûlante pour la travailler avec vos doigts. Sinon, utilisez un gant en caoutchouc assez épais pour protéger vos mains de la chaleur.
  • Servez votre semoule à part et le bouillon avec les légumes et la viande à part aussi. Parce que chacun a ses goût et les uns peuvent préférer manger beaucoup de viande alors que les autres privilégient les légumes. Idem pour la harissa, les pois chiches et les raisins secs. Certaines personnes n’aiment pas manger trop épicé et d’autres n’aiment pas forcément les raisins secs dans leur couscous.

Voilà ! J’espère que vous avez aimé cette recette de couscous facile et rapide à faire. Et que vous aimez aussi le couscous au bœuf par la même occasion. 😉 Dites-moi dans les commentaires ce que vous avez aimé ou pas dans cette recette.

La recette en vidéo