Il y en a tellement que vous ne savez pas lequel choisir ? Et vous êtes peut-être comme moi, à rester hagard plusieurs minutes devant les rayons réfrigérés tout en prenant froid ?

Parce que oui, il vous faut trouver ce satané petit pot qui alliera plaisir et bénéfices santé. Et même « économie » pour votre portefeuille.

Mais rassurez-vous, car vous êtes au bon endroit et on va vous aider à vous repérer.

Ainsi, il existe différents types de yaourt et nous allons voir tout de suite lesquels.

Pssst ! Avant de continuer, sachez que cet article est en lien avec le précédent « 12 choses que vous ne saviez pas sur le yaourt ».

1er type de yaourt : le yaourt nature

Yaourt nature
Yaourt nature et ferme.

C’est le yaourt le plus simple et c’est même un classique. Exit arômes, sucre, fruits, coulis ou tout autre ingrédient qui ne serait pas d’origine.

En outre, la texture du yaourt nature est le plus souvent ferme.

C’est l’idéal si vous voulez manger sainement et/ou si vous ne souhaitez pas grossir.

Le yaourt sucré ou aromatisé ou encore le yaourt aux fruits

Le yaourt sucré est du yaourt nature auquel on a rajouté du sucre. Dans les yaourts lights* sucrés, le sucre est souvent remplacé par de l’édulcorant (sucre de substitution).

Quant au yaourt aromatisé, c’est du yaourt auquel on a rajouté des arômes et il est souvent sucré aussi.

Et pour finir, le yaourt aux fruits est du yaourt dans lequel on a rajouté du fruit. Et ces fruits sont soit en morceaux, soit sous la forme d’une mixture qui ressemble à de la confiture. Par ailleurs, ce type de yaourt est souvent sucré et parfois aromatisé.

yaourt aux fruits
Yaourt aux fruits.

Un autre type de yaourt : le yaourt ferme

Ici, le lait est ensemencé, puis directement réparti dans des pots.

Ensuite, les pots passeront à l’étuve à une température comprise entre 42 à 44 °C. Ils y resteront plusieurs heures afin que la fermentation se fasse.

À leur sortie, ils seront encore mis à refroidir dans des chambres réfrigérées afin de figer encore plus le yaourt.

À noter que le yaourt ferme peut être soit nature, soit sucré, soit aromatisé, soit enfin aux fruits.

Le yaourt brassé

Encore appelé « yaourt bulgare », le yaourt brassé est tout à fait le contraire du yaourt ferme. Car même si leur composition est la même, la technique de fabrication du yaourt brassé est différente.

Ainsi, le lait est d’abord fermenté dans des cuves et non plus directement dans les petits pots. Puis on va brasser le caillé obtenu.

Ensuite, on va faire refroidir le yaourt et le conditionner** (notamment en le dispatchant dans des pots). Et enfin, on va stocker les pots dans des chambres froides.

Ce type de yaourt séduit par sa douceur et son velouté. Et on l’utilise souvent dans des recettes nécessitant du yaourt ou encore dans la confection de boissons lactées ou de cocktails.

yaourt brassé
Le yaourt brassé est parfait pour les boissons lactées.

Le yaourt à boire

Ce type de yaourt est encore plus liquide que le yaourt brassé. Et pour cause, il a été conçu comme une boisson.

Ainsi, après que le yaourt ait fermenté et ait été brassé, il va encore être battu dans une cuve. Puis, il va être conditionné dans des bouteilles.

Le yaourt à boire possède les mêmes bénéfices nutritionnels que le yaourt ferme ou brassé. La seule différence, c’est qu’il contient plus d’eau et est souvent très sucré.

Il plaît beaucoup aux enfants et aux jeunes qui trouvent rigolo l’idée de boire du yaourt. De plus, il est le plus souvent aromatisé pour répondre à leur goût.

Mais le yaourt à boire peut aussi séduire les plus pressés et les plus actifs par son côté pratique. Eh oui, plus besoin de cuillère pour manger du yaourt.

Ah, au fait, saviez-vous que le premier yaourt à boire date de 1974 ? Il y a presque un demi-siècle.

yaourt boire
Le yaourt à boire est un type de yaourt qui séduit les jeunes.

Le yaourt grec : un yaourt de type vraiment différent

C’est comme le yaourt tel que nous connaissons. À la différence que le yaourt grec a été égoutté jusqu’à 3 fois pour le débarrasser de son petit-lait.

D’ailleurs, c’est bizarre qu’il soit toujours considéré comme un yaourt. En effet, l’ordonnance sur les appellations « yaourts » interdit l’égouttage.

Quoiqu’il en soit, c’est cette technique qui confère à ce type de yaourt une texture onctueuse et ferme, mais aussi ce goût plus doux.

Toutefois, faites attention, car les yaourts vendus sous l’appellation « yaourt à la grecque » ou « recettes grecques », ne sont pas d’authentiques yaourts grecs.

En effet, leur mode de fabrication n’est pas traditionnel, tout comme leur qualité nutritionnelle qui diffère.

En outre, les véritables yaourts grecs viennent réellement de Grèce.

Le yaourt au lait entier ou demi-écrémé ou encore écrémé.

C’est simple, le yaourt au lait entier a été fait avec du lait entier. Tandis que le yaourt demi-écrémé a été fait avec du lait demi-écrémé. Et celui écrémé a été fait, devinez comment ? … avec du lait écrémé bien sûr!

Et en général, l’écrémage se fait dans une centrifugeuse.

Au fait, saviez-vous que c’est le yaourt DEMI-écrémé qui est souvent recommandé en cas de régime ou de surpoids et pas forcément celui qui est ÉCRÉMÉ ? Étonnant n’est-ce pas ? Car on aurait pensé le contraire.

Par ailleurs, les nutritionnistes recommandent de choisir le yaourt au lait entier lorsque vous n’avez pas spécialement de problème de poids.

En effet, tous les nutriments du yaourt sont ainsi préservés. De plus, le yaourt au lait entier n’apporte finalement pas autant de matière grasse que l’on aurait pensé. Juste 3% !

Le yaourt au lait de vache, ou au lait de chèvre ou de brebis

yaourt au lait de brebis ou chèvre
Le yaourt peut aussi être fait avec du lait de brebis (ou de chèvre).

Tout d’abord, le yaourt au lait de vache est sans doute le plus connu et le plus répandu.

Ensuite, le yaourt au lait de chèvre ou de brebis est beaucoup moins populaire. Mais ce type de yaourt gagne du terrain depuis quelques années.

En effet, les consommateurs, las du lait de vache, cherchent d’autres alternatives plus saines. Mais attention, car le lait de vache et le lait de chèvre ou de brebis se ressemblent beaucoup au niveau nutritionnel.

À la différence que le lait de brebis est 2 fois plus gras. De plus, qu’il contient 2 fois plus de calcium et de protéines.

Pour continuer, le mode de fabrication de ces 3 types de yaourt est quasi-identique.

En fait, le yaourt au lait de chèvre ou de brebis pourrait être une alternative saine. Mais à condition seulement que le lait provienne d’un élevage bio et traditionnel.

Voilà, maintenant vous savez tout des différents types de yaourt ! Si cet article vous a aidé, partagez-le à vos amis et à vos proches. 👨🏻‍🤝‍👨🏼👭🏻👩🏻‍🤝‍👨🏼

*Light :de l’anglais et qui signifie «légeé » ou « allégé ». (www.linternaute.fr)

** Conditionner : Préparer, traiter (des produits) selon certaines règles, avant de les présenter au public. (les Dictionnaires Le Robert)

Sources : https://www.gastronomico.fr/les-differentes-textures-et-varietes-de-yaourts/ / https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/produits-laitiers/yaourt/les-differents-yaourts / https://www.mayaourtiere.com/differents-types-yaourt-produits-laitiers/ / https://fr.wikipedia.org/wiki/Lait_ferment%C3%A9 / https://www.caminteresse.fr/insolite/quelle-est-la-difference-entre-yaourt-et-yogourt-11158268/ / https://fr.wikipedia.org/wiki/Yaourt / https://www.consoglobe.com/yaourt-maison-sans-yaourtiere-cg / https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/345689-yaourts-au-four-sans-yaourtiere / https://www.cuisineactuelle.fr/culture-food/idees-de-menus/idees-de-repas/fait-maison-la-recette-du-yaourt-facile-meme-sans-yaourtiere-321882-179213 / https://www.cuisineculinaire.com/yaourt-nature-maison-avec-ou-sans-yaourtiere/ / https://www.marieclaire.fr/cuisine/yaourts-maison-sans-yaourtiere,1199748.asp / https://magazine.laruchequiditoui.fr/fabriquer-ses-yaourts-sans-yaourtiere-mais-oui-cest-possible/ / https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000867408/#:~:text=Dans%20les%20r%C3%A9sum%C3%A9s-,D%C3%A9cret%20n%C2%B088%2D1203%20du%2030%20d%C3%A9cembre%201988%20relatif,et%20au%20yaourt%20ou%20yoghourt&text=La%20quantit%C3%A9%20d’acide%20lactique%20libre%20contenue%20dans%20le%20yaourt,de%20la%20vente%20au%20consommateur./https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/yaourt/82953#:~:text=Les%20trois%20formes%20yaourt%2C%20yogourt,le%20t%20final%20%3A%20ou%20ou%20.

Sources photos : « yaourt à boire » de Kaboompics (https://www.pexels.com/fr-fr/@kaboompics) / « yaourt aux fruits » de Petros Skordas provenant de Pexels (https://www.pexels.com/fr-fr/@petros-skordas-125319420) / « yaourts glacés » de Thomas Svensson provenant de Pexels (https://www.pexels.com/fr-fr/@thomas-svensson-1505611) / « boisson lactée » de alleksana provenant de Pexels ( https://www.pexels.com/fr-fr/@alleksana) / « Brebis » de Dmytro Mamon provenant de Pexels (https://www.pexels.com/fr-fr/@dmytro-mamon-256046) / « Græsk yoghurt med solbærsyltetøj og müsli » de Cyclonebill(https://www.flickr.com/photos/cyclonebill/) / « yoghurt-4 » de Jules (https://www.flickr.com/photos/stone-soup/)