Romazava à la viande et aux brèdes
Ingrédients pour le romazava au boeuf et aux brèdes mafane

Bonjour les amoureux de la bonne cuisine ! Aujourd’hui, n’est pas un jour comme les autres, puisque je vais vous livrer une recette typiquement malgache. Je sais, je vous ai déjà présenté plusieurs recettes de mon pays d’origine, mais celle-ci est vraiment spéciale. En effet, aujourd’hui, je vais parler du « romazava » (pron. Roumazava), laquelle est une recette traditionnelle malgache.

Ainsi, c’est un plat qui se mange dans toute l’île de Madagascar. Même si l’appellation diffère quelque peu dans certaines régions, tout comme les ingrédients et la façon de le préparer d’ailleurs. Mais, en général, c’est toujours une sorte de bouillon, presque comme une soupe, et qui accompagne le riz blanc et nature. Beaucoup le comparent, d’ailleurs, à une sorte de pot-au-feu, auquel on aurait remplacé les légumes par des brèdes.

Plante brèdes mafane
Brèdes mafane

Le romazava peut être préparé à base de viande de zébu ou de poisson ou de volaille ou même… sans viande du tout. Et en général, comme nous l’avons dit précédemment, on le prépare aussi avec des brèdes. Ces derniers sont appelés « légumes verts » et sont, à peu près, de la même famille que les épinards et le cresson. Ainsi, il existe variétés de brèdes comme :

  • les brèdes mafane, appelés « Agnana mafana » en malgache. Ce qui veut dire, littéralement, « brèdes piquantes ».
  • les feuilles de morainga (« Agnana moraingy » en malgache). Prononcez « agnana mouraingi »).
  • les choux chinois, appelés communément « agnana » en malgache. Mais, parfois, avec des noms plus spécifiques, selon la variété comme « petsay » (pron. « pétsai »), …
  • etc …

Vous l’auriez compris, les brèdes tiennent une place prépondérante dans la cuisine malgache et il existe une multitude de variétés. D’ailleurs, je vous ferai sûrement un article dessus et avec les différentes espèces de brèdes. Car ils sont intéressants du point de vue apports nutritionnels et d’ailleurs les Malgaches se soignent parfois avec ces petites plantes vertes, soit sous forme de tisane soit en les cuisinant tout simplement.

Et donc, aujourd’hui, je vais vous apprendre à cuisiner avec ces petites plantes vertes, remplies de bienfaits pour la santé. Et par la même occasion, vous en apprendrez un peu plus sur la vie des Malgaches et, plus précisément, sur leurs habitudes culinaires.

Pour ce faire, j’ai décidé de vous concocter cette délicieuse recette de « romazava au boeuf et aux brèdes mafane ». Sachez que les brèdes mafane sont souvent la base des plats de romazava et c’est encore plus vrai dans ma région natale : Diego-Suarez. Ainsi, souvent, lorsqu’on prépare du romazava, on pense déjà à utiliser des brèdes mafane et après, on peut toujours rajouter d’autres variétés de brèdes. Eh oui, on peut associer plusieurs types de brèdes dans une seule recette de romazava. Et ça aussi, vous le verrez, plus tard, sur mon blog. D’ailleurs, le romazava au boeuf et aux cressons est une des recettes de romazava les plus appréciées et il en existe même en boîtes de conserve, ici en France et à l’étranger.

Et donc dans cette recette malgache, point de zébu, mais un bon morceau de viande de bœuf. Eh oui, le zébu ne court pas les rues, en France, où je suis actuellement. Qu’à cela ne tienne, nous avons les succulentes viandes de charolais, de limousin, … etc.

Ensuite, j’ai choisi de la viande de 2e ou 3e catégorie, puisque vous allez le voir, nous allons la faire braiser. Préférez, toutefois, une viande assez grasse et vous pouvez même utiliser une viande avec os.

Et enfin, je vais d’abord l’accompagner, tout simplement, de brèdes mafane, mais je vous ferai, à l’avenir, d’autres recettes avec plusieurs autres brèdes associées. Tout comme je vous l’avais promis plus haut.

Et maintenant que tout est dit, place à cette succulente recette malgache de brèdes mafane ! 🙂

Accompagnements : riz, pain, …

Préparation

0/0 étapes effectuées
  1. Faites braiser la viande dans un 1/4 L d’eau une première fois. C’est-à-dire, faites-la cuire, une première fois, pendant 35 min.
  2. Pendant ce temps, épluchez et lavez les oignons, les gousses d’ail. Puis lavez et découpez les tomates en gros morceaux ; émincez les oignons et écrasez l’ail. « Piquez » et rincez les brèdes mafane. « Piquer » les brèdes signifie qu’il faut couper avec les doigts les feuilles, mais aussi les tiges les plus tendres.
  3. Ensuite, lorsque toute l’eau est partie et que la viande commence à « chantonner », faites-la braiser une 2nd fois avec un 1/4 L d’eau encore. En d’autres termes, refaites-la cuire pendant 25 min.
  4. Et enfin, faites-la braiser une 3ème fois avec toujours un 1/4 L d’eau. Mais, cette fois-ci, rajoutez les tomates en plus et faites cuire le tout pendant 40 min environ.
  5. Puis, lorsque toute l’eau ou presque est partie, rajoutez cette fois-ci un 1/2 L d’eau et faites bouillir.
  6. Dès que l’eau bout, rajoutez les brèdes, oignons et ail. N’oubliez pas de saler. Puis laissez mijoter pendant 10 min ou un peu plus. Les brèdes ne doivent pas devenir noires, mais doivent garder un peu de leur belle couleur verte. Mais pas trop vert non plus, car sinon cela signifie qu’elles ne sont pas assez cuites.

Préparation du romazava au boeuf et aux brèdes mafane en images

Viande de boeuf
Découpez la viande de boeuf
Viande braisée pour le romazava
Faites braiser la viande 3 fois
Tomates et viande
Rajoutez les tomates
Sauce tomate
Faites réduire la sauce tomate
Romazava
Rajoutez de l’eau
Romazava au boeuf et aux brèdes mafane
Ajoutez les oignons émincés et l’ail écrasé
Préparation des feuilles de brèdes mafane
« Piquer » les brèdes mafane
Feuilles de brèdes mafane
Rincez les brèdes mafane
Brèdes
Rajoutez les brèdes mafane dans le bouillon
Romazava au boeuf et aux brèdes mafane
Laissez cuire et rajoutez de l’eau si nécessaire

Conseils et astuces

  • Si votre romazava est fade, n’hésitez pas à mettre quelques C.S d’huile.
  • C’est encore meilleur lorsque la viande est bien grasse.
  • Comme nous l’avons vu dans l’introduction, préférez utiliser une viande de bœuf de 2ème ou 3ème catégorie, car elle va mijoter.
  • Cette recette est pour 2 personnes. Mais cela dépend de votre accompagnement. Par exemple, les Malgaches mangent ce plat, généralement, accompagné d’une grosse platée de riz, comme dit plus haut. De plus, cette recette, qui leur sert alors de « bouillon » pour accommoder le riz sec et nature, est dégustée par petites portions. Dans ce cas-là, ce plat pourrait convenir à 4 personnes.
  • Vous pouvez même faire cuire votre viande 4 fois, afin qu’elle soit bien fondante. Et même afin que les nerfs et tendons soient aussi fondants et gélatineux.
  • Les brèdes doivent rester un chouilla (un peu) croquantes et ne pas être trop cuites. Car sinon, elles perdront de leur goût, et même de leurs vitamines et minéraux.
  • Cette recette se congèle très bien. Mais c’est encore meilleur, si vous ne la congeler que lorsque vous avez fait cuire la viande et les tomates seulement. Comme ça, lorsque vous voudrez manger du romazava, vous n’aurez plus qu’à le faire bouillir et rajouter, à ce moment-là, les brèdes fraîches. En effet, les brèdes ne cuisent que quelques minutes seulement. Et si, à contrario, vous avez congelé le romazava avec déjà les brèdes cuites, alors elles vont subir une deuxième cuisson lorsque vous les réchaufferez et vont, alors être trop cuites. Toutefois, cela n’est pas un problème si vous faites réchauffer votre romazava aux micro-ondes. Car les brèdes n’auront pas le temps d’être trop cuites.
  • Vous avez plusieurs variantes de cette recette à base de boeuf et de brèdes comme: romazava au chou-chinois, romazava au feuilles de moringa, …
  • Et enfin, dernier conseil, vous pouvez utiliser une cocotte-minute pour gagner du temps.

Comment « piquer » les brèdes mafane

Plante brèdes
Sélectionnez les plus belles feuilles
Brèdes mafane
« Piquer » aussi les jeunes feuilles
Piquer les brèdes mafane
Sélectionnez aussi les jeunes boutons
Brède
Gardez aussi les jeunes tiges tendres

Vous avez aimé cette recette ? 😉 Faites-le nous savoir dans les commentaires.